Coronavirus : un message d’espoir envoyé par Dame Nature ?

par | Mai 6, 2020 | Tendances

Et si la planète nous avait donné une chance de changer les choses ?

Dans ce contexte de pandémie, certains évoquent une sanction de notre Mère Nature. Par ce microscopique messager, celle-ci voudrait nous rappeler à l’ordre et nous demander de prendre soin d’elle. Entre dystopie et espoir, jetons un œil au message envoyé par notre chère planète.

Soufflez et déconnectez

Pour ma part, je préfère à penser qu’elle nous a donné l’opportunité d’arrêter le temps. De reprendre notre souffle dans notre course quotidienne, de nous arrêter de vouloir dépasser l’évolution naturelle et de vouloir tout maitriser.

Notre société baigne dans une volonté de Digital Detox ou de retour au naturel, deux modèles déjà en vogue ces dernières années.

La seule différence, et elle est de taille, est que cette cure se fait au cœur de notre quotidien, de notre environnement naturel. Ainsi, son impact potentiel est d’autant plus conséquent. L’image marquante de canards dans Paris ou de poissons dans les canaux vénitiens nous laisse à penser que la nature reprend naturellement ses droits. De même, la vision toute simple de ses voisins aux fenêtres, la possibilité de découvrir leurs noms, d’échanger, de réapprendre à « prendre le temps ». C’est le moment de se réapproprier l’espace et de prendre conscience des êtres qui nous entourent, qu’ils soient animaux ou humains. 

On (re)découvre alors les sensations de frustration de l’enfance, quand on est privé de jeux vidéos, de télévision, de tablettes. Comme eux, nous levons enfin les yeux sur nos proches, et le monde qui nous entoure. 

La nature nous a permis changer notre regard sur notre environnement naturel, mais aussi sur nous-même, et sur la cadence effrénée de notre quotidien qui nous tient en tension constante.

coronavirus, masque, virus, maladie, pandémie, nature

Les conséquences : après la tempête, vient le bilan

Nous espérons tous une prise de conscience collective. Plutôt qu’une décroissance, pensons à une nouvelle forme de croissance, d’échanges et de vie en communauté. Au-delà des incidences à l’échelle de la société, cet épisode aura surtout un impact à l’échelle individuelle .

On entend beaucoup parler d’entreprises (petites ou grosses), de commerces ou de restaurants qui vont succomber à cette crise. C’est un triste réalité. Beaucoup vont en faire les frais et il faudra politiquement et collectivement contribuer à leur sauvegarde. C’est un fait.

Cependant, ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte. Ce qui risque de faire évoluer notre paysage économique, c’est la prise de conscience individuelle. Combien de personnes vont se rendre compte que leur vie professionnelle ne leur convient pas, qu’ils ont envie d’un autre défi, d’un autre challenge ?

coronavirus, masque, virus, maladie, pandémie

Un vent d’optimiste dans un ouragan de peur

Toutes ces personnes vont apporter un souffle nouveau, un dynamisme certain à notre système. Effectivement, de nombreuses prises de paroles et initiatives montrent déjà une envie de renouveau.

Loin de moi l’idée d’occulter les problèmes. Cependant, je préfère plutôt me focaliser sur le positif, sans nier la réalité. 

En effet, l’optimisme, le dynamisme et la prise de conscience de l’humanité est ma priorité. Ainsi, nous pourrons rénover notre modèle et pourrons vivre en phase avec notre environnement à toutes les échelles, comme cet enfant qui lève les yeux.

J’espère sincèrement que nous tirerons du positif de cette catastrophe et que la nature aura su faire ce que tous les dirigeants politiciens nous ont promis, dans un but électif toutes ces décennies sans jamais nous y conduire.

Un soupçon d’utopie vous dites…?