Une étude Sensor Tower dévoile le nom de l’application la plus téléchargée dans le monde en 2019 : TikTok. Adorée ou détestée, elle est sans contexte l’élue dans le cœur des adolescents. On décortique cette tendance social media qui rythme ce début d’année 2020.

TikTok, qui es-tu ?

Encore inconnue il y a quelques années, l’application chinoise fait exploser les scores de téléchargement. Née sous le nom de Douyin en Chine, elle bat tous les records depuis sa création, en septembre 2016.

Si Instagram se base sur du contenu photo, sa cousine TikTok mise sur le contenu vidéo. Le concept est aussi simple que ludique : publier de courtes vidéos de soi musicales (et parfois humoristiques), le tout en play-back. L’idée est de choisir une musique, et se filmer en se mettant en scène (en chorégraphie, le plus souvent). 

Le vidéos durent quinze secondes, permettent d’ajouter des filtres ou des effets visuels. Une fois publiée, la vidéo est répertoriée dans la bibliothèque du créateur. À l’instar Instagram, les utilisateurs récoltent des likes et des abonnés. L’idée peut paraître superficielle pour les néophytes, mais elle est sans contexte un terrain de jeu infini pour les ados. Ceux-ci redoublent de créativité et d’inventivité pour se faire remarquer, et liker

Qui sont ses fans ?

Le profil type du fanatique de TikTok serait un indien d’une vingtaine d’années, hyperconnecté. L’Inde est la cible parfaite avec une population qui, pour la moitié, a moins de 25 ans. Les ados occidentaux n’en sont pas moins séduits par ce nouveau social media.

selfie, tiktok, adolescents, internet, social media, réseaux sociaux, danse

L’utilisation diverge en fonction des pays (et de la culture). Les européens sont plutôt adeptes de vidéos autour de la comédie, de la mode et de la beauté. Les chinois préfèrent la comédie et les japonais les chorégraphies de groupe.

Notre jeunesse aime se mettre en scène devant son écran, par des selfies, des vidéos, des photos de ses vacances ou de ses tenues. L’ado des 2000’s veut se montrer. Cette volonté d’être vu n’a pas échappé à TikTok, qui surfe sur la tendance à la mise en scène de soi.  

Histoire d’une success-story

Fraîchement débarquée dans le business, TikTok connaît un succès fulgurant. Elle s’impose déjà comme la plateforme favorite de la Génération Z. D’ores et déjà, ses créateurs réfléchissent à un système publicitaire viable pour l’application. À terme, celle-ci pourrait peser lourd dans l’univers de la publicité online. Rappelons-le, deux tiers de ses utilisateurs actifs sont âgés de moins de 30 ans. Une aubaine pour les annonceurs qui souhaitent séduire les adolescents.

Les marques et TikTok : une love story

Pour le moment, TikTok ne présente pas d’activité publicitaire. Cependant, elle a déjà proposé des collaborations avec des marques. Les dernières en dates sont les restaurants mexicains Chipotle, la fédération de basket NBA ou même… l’ONU. Afin de se monétiser, le réseau social teste actuellement un outil publicitaire en version bêta. Le dispositif semblerait concluant. Pour sa campagne de marketing payant, Chipotle a opté pour un partenariat avec l’influenceur David Dobrik

Les résultats parlent d’eux-mêmes : plus de 100 000 interactions et 230 millions de vues.

selfie, tiktok, adolescents, internet, social media, réseaux sociaux, danse

TikTok vous observe ?

Pourtant, aux États-Unis, les critiques pleuvent. En effet, elle est suspectée de collecter illégalement les données de ses utilisateurs. La finalité serait supposée serait de transmettre des informations aux autorités chinoises. L’armée américaine est allée jusqu’à interdire l’utilisation de cette application sur les téléphones gouvernementaux. Les américains ne sont pas les seuls à se méfier de l’effet Big Brother.

En 2018, des médias hongkongais ont pointé du doigt la vulnérabilité des données privées des mineurs utilisateurs du réseau. 

TikTok veut rassurer les frileux

Le porte-parole de TikTok s’explique en rappelant que leur “priorité est de promouvoir un environnement positif” et “qu’une technologie de modération reposant sur un algorithme et une équipe humaine robuste” a été mise en place.

Côté parents, il est désormais possible d’activer un “mode sécurité famille”. Ainsi, les parents inquiets peuvent maîtriser le temps d’écran de son ado, limiter le contenu auquel il a accès (pour éviter les vidéos inadaptées) et, enfin, gérer les conversations privés (pour éviter les utilisateurs malveillants.

TikTok a fait naître de véritables stars chez les moins de 20 ans et peuvent même donner lieu à une carrière musicale. En France, prenons l’exemple de Shera Kerienski (plus de 150 000 abonnés sur l’appli). 

Comme tout phénomène, TikTok connaît autant de fans que de détracteurs. Le temps fera les choses et nous révélera le taux de fiabilité de cette application.

D’ici là… Restez attentifs, la folie TikTok ne fait que débuter.